Accueil Numéros Hors-Série Introduction

Introduction

Jean-Luc Avella Bagur, Laurent Goldstein & Valérie Ogier
Article introductif – première publication le 25/10/2019


Ce numéro spécial de la Revue Européenne de Coaching est remarquable en ce sens qu’il symbolise l’alliance de trois écoles de coaching historiques au RNCP et toujours leaders. Il illustre une volonté. Il représente une démarche, un engagement commun. L’alliance des trois écoles, Linkup Coaching, Centre International du Coach, ICN Business School s’est créée.

Les départements R&D des trois écoles ont collaboré pour produire un numéro de la Revue Européenne de Coaching appelé à faire date. Ce numéro Hors-Série ouvre un espace inédit dans lequel sont présentées des réflexions partagées issues d’un travail commun. Nous avons mis en commun nos réflexions sur le métier, sur ses processus, ses applications, sur ses concepts. Nous avons partagé expériences et résultats, élargis notre vision quant à la place du coaching dans nos sociétés. Nous avons mesuré à quel point le coaching était vivant et vivace à condition de s’engager à travers la recherche appliquée dans une perspective d’évolution continue.

C’est la raison d’être de notre démarche à laquelle nous souhaitons associer tous les professionnels du coaching qui entendent être acteurs de leurs avenirs professionnels.
Il n’y a rien de plus essentiel que de s’investir en tant qu’acteur de ce métier. Il n’y a rien de plus utile et collaboratif au service du bien commun que de s’engager pleinement dans le développement pérenne du coaching. Nous, qui produisons des formations de haut niveau, permettant un accès à ce métier à de futurs coachs, avec une certification professionnelle RNCP de niveau 7, avons fait le choix d’une présence active et militante, de ne pas abandonner l’écriture de l’avenir du coaching à des appareils et son devenir à ceux qui n’en seraient pas experts.
C’est davantage qu’une nécessité, c’est un devoir qui rejoint notre action de soutien à la création du Comité d’Ethique du Coaching,

Ce numéro spécial sera suivi d’autres travaux communs en nombre. Dépasser le cadre de l’aventure entrepreneuriale individuelle au bénéfice de réflexions, de travaux et d’avancées majeures communes constitue une respiration salutaire, un gage de renouvellement, d’évolution et de progression constante au service de ce métier qu’est le coaching.

Ce numéro Hors-Série comprend, au-delà de cette introduction, cinq articles que nous devons, dans l’ordre, à William Monlouis-Félicité, directeur pédagogique de Linkup Coaching, à Sybille Persson, directrice adjointe de la recherche à l’ICN Business School, à Isabelle Vernay, Coache formatrice en conduite du changement, à Valérie Ogier, dirigeante-fondatrice du Centre International du Coach et à Gérald Portocallis et Jean-Luc Avella Bagur, respectivement consultant en éthique appliquée et dirigeant-fondateur de Linkup Coaching.

Trois articles, ceux de William Monlouis-Félicité, Sybille Persson et Valérie Ogier, proposent des réflexions opérationnelles qui approfondissent autant qu’elles questionnent de manière salutaire les potentialités du coaching.

William Monlouis-Félicité propose une réflexion opérationnelle sur les enjeux du travail identitaire en coaching. […]. Sybille Persson propose des pistes conceptuelles au service d’un coaching en conscience, dans une perspective à la fois stratégique et éthique : comment ne pas céder à une « pensée positive » schématique et potentiellement dangereuse, comment intégrer le négatif dans l’accompagnement contemporain ? Valérie Ogier présente le fruit de réflexions et expérimentations conduites par 30 coachs consultants engagés dans la recherche appliquée. Elle entend ouvrir la voie à l’émergence de pratiques nouvelles très prometteuses en matière de coaching pour les années à venir, inspirées par l’innovation Jugaad, une approche agile, simple, frugale, inclusive et décentrée.

Les deux articles restants, ceux d’Isabelle Vernay et de Gérald Portocallis & Jean-Luc Avella Bagur, sont une réflexion sur les conditions de possibilité du coaching en tant qu’accompagnement.

Isabelle Vernay propose une réflexion sur l’impact des catégories de genre sur l’accompagnement. Nous verrons, dans son article, que cette question vient toucher les hommes et les femmes qui viennent chercher des accompagnements, individuellement ou en équipe. Son article montre en quoi ce sujet est d’actualité pour le coaching, et pointe quelques-uns des enjeux à prendre en compte dans les accompagnements. Enfin, elle interroge l’éthique du coach en prise avec ce sujet. Gérald Portocallis et Jean-Luc Avella Bagur proposent une réflexion qui entend distinguer entre l’éthique, la morale et la déontologie. Il s’agit, dans ce travail à quatre mains, de discerner la véritable portée éthique de ce métier qui ne va pas forcément de soi. Pour cela, il convient de situer le coaching parmi les théories morales existantes afin de montrer qu’il ne défend ni le vertuisme, ni le déontologisme, ni le conséquentialisme et encore moins une forme d’existentialisme.

De toutes ces contributions de grande qualité, nous vous souhaitons bonne lecture.
Bien à vous,
Jean-Luc Avella Bagur, Laurent Goldstein & Valérie Ogier

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.