Accueil Collection Linkup Intelligence Émotionnelle et Coaching : La Communication Non Violente comme outil d’accompagnement

Intelligence Émotionnelle et Coaching : La Communication Non Violente comme outil d’accompagnement

La réponse à la question : peut-on ignorer notre Intelligence Émotionnelle dans la prise de nos décisions ? est NON, tout simplement parce que l’émotion et la raison sont liées, l’une ne peut pas fonctionner sans l’autre. L’implication de l’émotion dans nos décisions est un processus inconscient et notre travail en tant que coach est d’accompagner nos clients à conscientiser ce processus pour en profiter au mieux. Je suis convaincu que l’apprentissage et le développement des capacités émotionnelles feront partie, dans les années à venir, des programmes des écoles dès la maternelle au même titre que les autres compétences de base à savoir : lire, écrire et compter.
L’empathie a déjà fait son entrée dans les écoles au Danemark, des expériences d’enseignement des émotions dans les écoles se multiplient un peu partout dans le monde. C’est à nous, coachs, de prendre, à notre niveau, notre place à travers ce beau métier qu’est le coaching pour accompagner cet élan de changement social.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires
avatar de Monvoisin Nathalie

Article très intéressant, je partage la vision du cet auteur. Je suis également convaincue que « l’apprentissage et le développement des capacités émotionnelles feront partie, dans les années à venir, des programmes des écoles » et je pense également que le monde de l’entreprise évoluera à ce sujet. Ainsi, l’intelligence émotionnelle et l’empathie feront partie intégrante d’un travail de coaching. Comme le dit si bien l’auteur « C’est à nous, coachs, de prendre, à notre niveau, notre place à travers ce beau métier qu’est le coaching pour accompagner cet élan de changement social. »
Merci pour ce très bel article !

Monvoisin Nathalie

9 juillet 2020